Informations

La prochaine nouvelle lune aura lieu le mardi 1er février 2022 à 6h49. Elle sera à son périgée (distance la plus courte de la terre) le 30 janvier, ce qui va augmenter son influence. Cette période est bonne pour finaliser un projet et le faire connaître. Cette période aura tendance à faire revenir notre rayonnement vers nous-même (comme une introspection à l’intérieur de nous-même) et de ce fait, nous ramener vers notre passé. Il est important de ne pas y rester, le passé n’existe plus : seul le moment présent est important et définira son avenir.

Décembre 2021 : Pendant cette période hivernale, on dit que l’énergie de l’hiver, c’est un retour vers l’intérieur de soi. Contrairement au retour à l’intérieur de soi, l’énergie universelle est en pleine, pleine, pleine expansion et tout ce qu’elle dégage, ça bouscule fort. Ce n’est pas l’humanité qui perturbe dans ce qu’on vit, c’est l’énergie. Tout s’expanse, on est en plein dedans : l’expansion dans l’aura, c’est que le corps éthérique prend plus de place et absorbe le corps astral et le corps mental, et l’expansion dans la matière, c’est que notre vibration dans la matière, donc nos cellules vont développer une puissance énergétique qui sera fois 10. Donc, ça peut nous fatiguer. C’est pour ça aussi que tout nous semble rapide, qu’on a le temps de rien, parce que vibratoirement, on vibre plus fort. Donc au plus on est centré, au plus on sera calme. Ça va durer jusqu’en mars et ça ouvrira sur autre chose. L’idée, c’est que ça ouvre chez chacun d’entre nous sur une vérité plus profonde en nous, plus vibratoire, plus en lien avec notre identité. Que cela nous ouvre à une prise de conscience qu’on peut aborder la vie avec un autre état, une autre présence, une autre dimension. 

Fin octobre : depuis 2 semaines environ, notre âme travaille beaucoup « là-haut » pour aller chercher des informations : il en résulte que le corps physique est perturbé et très fatigué. Il est indispensable de se reposer et de penser à réharmoniser régulièrement ses propres corps subtils avec le corps physique, par les tiraillements que cela génère. Cela va durer environ 1 an, 1 an et demi.

Mi-septembre : il se manifeste une grande expansion au-delà du supra cosmos qui impacte notre cosmos, notre univers, notre galaxie, notre système solaire et la terre. Cette expansion va plus vite que la vitesse de la lumière et vient perturber tous les champs magnétiques et notamment celui de la terre mais également le notre en tant qu’être humain : il en résulte une grosse fatigue, un épuisement. Cela va durer au moins jusqu’à la fin de cette année.

Début septembre : la terre augmente en fréquence de façon conséquente et cela va s’amplifier jusqu’à la fin de l’année. Il faut mettre de la conscience quotidiennement sur notre ancrage. Gardons la reliance avec la terre afin qu’elle nous aide à être aligné. Si nous sommes trop dans l’émotionnel ou dans le mental, l’énergie va exacerber ces états et nous couper de cette reliance et donc de l’ancrage. Laissons nous visiter par les énergies de la matière sans chercher à ressentir, sans intention. Pour nous aider, nous pouvons trouver un lien avec le minéral (un caillou, un rocher, une montagne), avec un végétal (plante, fleurs, arbres,…), un animal,… un élément (eau, air, terre, feu), les élémentaux (êtres de la nature, les nains, les elfes, les ondines,…).

L’équinoxe d’automne vient de passer où l’énergie est à fleur de la terre et elle va continuer à rentrer au plus profond de la terre jusqu’au solstice d’hiver.

Il est nécessaire et indispensable de se reposer, de se faire bien, de se faire plaisir.

En cette période mouvementée relative à la propagation du coronavirus, pour limiter les risques de contamination, il est important, au quotidien de rester centré et bien ancré aux énergies telluriques. De plus, pour ceux qui en ont, porter un cristal andara aidera le corps à traverser cette période difficile.

Les médias ne cessent de nommer ce virus ce qui a pour conséquence de le nourrir et d’amplifier son action. Inversons ce processus en nourrissant le beau et la vie sous toutes ses formes : l’énergie l’entendra et c’est ce que vous aurez en retour et cela soutiendra le corps physique.

Pour ne pas être trop ébranlé, il est nécessaire de descendre sa conscience dans son petit bassin, en traversant la moelle osseuse, en se connectant aux cellules, en se mettant à l’intérieur d’une cellule, en étant le plus petit possible et s’y poser, se laisser baigner par son énergie. Cela va nourrir et reposer le corps physique, la matière et nous mettre dans notre pleine expansion : le faire aussi souvent que possible.

Plus on prendra conscience de cet état, plus on favorisera l’intégration de cette énergie.

L’eau, sous toutes ses formes (celle qu’on boit, la pluie, celle de la douche, de la rivière,…) est l’une des premières vibrations qui a incarné les nouvelles énergies, elle porte l’initiation  : nous pouvons nous mettre en lien avec elle et lui demander de nous accompagner pour traverser cette période.

En ce moment, nos âmes travaillent beaucoup avec les énergies provenant de notre galaxie : des perturbations, des changements d’humeurs, de grosses fatigues peuvent survenir. Du repos, du repos, du repos,…..

Quand on se sent perturbé, brassé, très fatigué, il ne faut pas hésiter à faire appel à notre guide d’incarnation qui nous accompagne tout le long de notre vie.
D’autres êtres vibratoires peuvent nous aider dans ce qu’on traverse comme les élémentaux, les différents règnes, les éléments,…

Informations générales :

Il y a environ huit ans (2013), notre cosmos a fusionné avec un autre dont la vibration était beaucoup plus haute. Ainsi, l’ensemble des planètes de notre système solaire est monté en vibration et dont l’impact a été sur nos propres cellules. Même si tout tend à s’harmoniser, notre corps physique n’ayant plus de repère peut être bousculé.
Ceci peut générer différentes douleurs tant sur le plan physique que psychique et/ou émotionnel.
Ce qui est important, c’est de ne pas résister à ces changements, de rester bien centré en soi et de garder les pieds sur Terre. Ces nouvelles énergies nous poussent à retrouver notre individualité et donc à se détacher du conscient collectif dans lequel nous sommes depuis des siècles, voire plus. Plus vite nous la retrouverons, plus vite ces énergies pourront se mettre en place.

Des signes montrent tous ces changements : les tremblements de terre, la fréquence des volcans qui se réveillent, les tsunamis, les éruptions solaires plus importantes en quantité et en amplitude, ainsi que le comportement des personnes en général (irritabilité, stress, grande fatigue, burn out…).

Avec ces nouveaux événements, l’énergie cristalline s’est remise en mouvement et sa vibration s’est amplifiée. La grille électromagnétique qui protégeait la terre a été remplacée par une grille cristalline.

De nouveaux cristaux sont apparus récemment aux Etats-Unis, en Indonésie et également en Azerbaïdjan : les andaras, leurs puissances sont considérables et peuvent nous accompagner dans ce que nous traversons.

Nous sommes en train de vivre, en très peu de temps, ce qui s’est passé pendant la période située entre la fin de la Lémurie (début de la matérialisation, de l’incarnation) et la fin de l’Atlantide (incarnation complète).

De plus, la source ayant terminé son 3ème cycle, ayant transmis toute sa vibration au plus profond de l’incarnation de la matière, une 4ème source, issue de la dernière se met en place et dont les caractéristiques sont complètement différentes : l’énergie est universelle. Il n’y aura plus notion de plusieurs corps subtils, ni de plusieurs familles d’âmes, ni d’anges, archanges,… Tout est UN. Le règne minéral a déjà acquis cette nouvelle énergie ainsi que l’élément eau.